23517423_1220056858095942_3690586930640729508_n.jpg

Bon voyage

Voyager en hiver en van en Nouvelle-Zélande - LE GUIDE

Voyager en hiver en van en Nouvelle-Zélande - LE GUIDE

Guide en 4 points pour voyager en van en Nouvelle-Zélande en hiver

Chers Voyageurs, clairement on ne savait pas à quoi s’attendre de notre voyage en van en plein hiver Néo-Zélandais. Et bien (roulement de tambour…) un vrai succès ! On a même préféré cette expérience à celle de l’Australie, le pays étant plus souple sur certain points.

Comment a t-on fait ? Tu trouveras ci-dessous mon guide pour voyager en hiver en van en Nouvelle-Zélande. C’est cadeau :)

sunset nouvelle-zélande

1.Le choix du Van

La Nouvelle-Zélande est très à cheval sur la propreté et la pureté de son environnement lequel dispose d’un écosystème unique au monde très fragile ! Aussi, seuls les van self-contained (avec toilettes et réservoir eau) sont autorisés à faire du camping “sauvage” gratuit - les autres zouuuu ! Aucune possibilité sans être dans l’illégalité.

Les spots gratuits sont tellement extraordinaires que tu ne voudrais pas les manquer - donc à retenir SELF-CONTAINED.

Pour trouver notre van, nous avons utilisé le comparateur du site Rankers et notre choix s’est porté sur un van de la compagnie Affordable Motorhome Rentals dont les locaux se trouvent à Christchurch sur l’île du Sud - notre point de départ et de retour pour le van.

Pour un prix de 860 pour 15 jours (y compris assurance), nous avons eu un grand van diesel automatique self-contained (douche et toilette) avec linge de lit (couverture, sac de couchage, oreiller) et vaisselle. A noter que cette petite compagnie familiale peut venir vous chercher et vous déposer à l’aéroport ou en centre-ville.

En réservant nous avons négocié des chaines (mieux vaut en cette saison) et, sur place, nous avons demandé un peu plus de couverture. La compagnie nous avait également rajouté un petit chauffage d’appoint électrique en plus du chauffage par gaz du van. Notre van était très bien conçu (mieux que celui de l’Australie) et disposait d’un moniteur pour l’eau et les batteries pour l’électricité.

Comme toujours vérifiez bien minutieusement votre van à la prise des clés avec la compagnie pour éviter toute surprise ultérieure. Rien à signaler sur notre van pendant notre location.

A noter que le diesel coûte moins cher que l’essence sur place mais qu’une taxe sur le diesel est à payer à la fin de la location en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Au final vu l’augmentation du prix du diesel cela revient pratiquement au même après calcul !

Enfin, pensez bien à vous munir de votre permis international (attention au délai d’obtention en France).

2.Conduire en hiver en van

Pour rappel la conduite s’effectue à gauche donc une automatique peut donner un bon coup de pouce aux novices. Les routes sont en bon état de manière générale mais nous ne nous sommes pas aventurés sur des routes non goudronnées (hors assurance).

En hiver il est très important de s’informer avant de partir sur l’état des routes et de la circulation ! La neige peut arriver très vite et tout bloquer ! Un simple coup d’oeil sur GoogleMaps suffit généralement.

En conséquence il faut pouvoir être souple quant à vos points d’arrêts sur votre parcours quitte à ne pas y passer pour y revenir sous un jour plus clément. En dehors d’évènement climatique, la Nouvelle-Zélande, et encore plus l’île du Sud, n’est pas extrêmement peuplée donc les bouchons ne sont pas vraiment à craindre.

En respectant cette ligne de conduite, nous n’avons jamais été bloqués et nous n’avons jamais eu besoin de sortir les chaines ! Mais nous avons globalement eu du beau temps sur l’île du Sud pendant ces 15 jours sur la fin du mois de juin et la neige a juste changé nos plans une seule fois.

De même, suite à notre expérience en Australie nous avons considérablement revu à la baisse le kilométrage de notre parcours afin de vraiment profiter de notre roadtrip avec un grand maximum de 250 kilomètres en une seule journée d’autant que les routes montagneuses de l'île du Sud quoique sur une distance courte sont plus longues à parcourir !

3. Dormir dans un van en hiver

Pour vivre cette expérience, nous nous étions équipés à la fin de notre séjour en Australie !

Nous disposions déjà d’une doudoune UNIQLO (ICI ma vidéo sur le contenu de nos sacs et ICI le descriptif complet ) à laquelle nous avons rajouté au cours d’une session shopping en Australie (moins cher que sur place) gant, bonnet, polaire et chaussettes thermiques.

On ne vas pas se mentir les nuits sont fraiches (on est descendu en dessous de 0) mais pas glaciale en cette période de début d’hiver. Tout habillés (bonnet inclus) avec nos nombreuses couvertures nous avons pu dormir très convenablement dans un habitacle où la température descendait autour de 8 degrés la nuit sans chauffage.

Le chauffage au gaz du van marche très bien mais nous avons préféré l’éteindre pour la nuit n’étant pas trop habitués mais sachez que la bouteille, même petite, ne se vide pas si vite que cela ! Il ne faut pas avoir peur de l’utiliser !

Lorsque nous avons dormi dans un camping, le petit chauffage électrique faisait largement l’affaire au point même d’avoir trop chaud ! N’oubliez pas que la chaleur de vos corps dans un petit espace réchauffe vite l'atmosphère!

Nous avons donc alterné entre des spots de camping “sauvages autorisés” trouvés grâce aux applications Rankers Camping NZ et CamperMate (lesquelles indiquent également les points toilettes, dumpstation (pour l’eau et vider les toilettes) et gaz. Et là attention vous allez en prendre plein les yeux avec des vues justes incroyables !

Et nous avons fait quelques campings payants quand on cherchait un peu plus de confort et des douches. Notre van en avait une mais nous avons préféré utilisé une “vrai” douche et nous avons aussi décidé de ne pas faire la grosse commission dans nos toilettes.

4. Les avantages de voyager en van en hiver

Premier avantage dans un coin du globe qui coûte très cher : le prix !

Vous ferez des économies sur la location du van, le prix des campings, la nourriture puisque vous cuisinerez et même le prix des activités qui peuvent être vu à la baisse en cette saison et ça c’est bien parce que ça coûte un bras !

Astuce : Faites vos courses chez Pak N Save et spottez les bons plans et réduction sur les activités sur Bookme.

Deuxième avantage : l’absence de touristes !

Nul besoin de réserver, de se pointer en avance, de tourner pour trouver un spot pour dormir, de faire la queue, d’avoir des bouchons… de vrai vacances ! Et surtout profitez de lieux de camping gratuits incroyables pratiquement juste pour vous !

Troisième avantage : des paysages à couper le souffle !

La Nouvelle-Zélande est certainement belle en toute saison mais elle devient majestueuse en hiver quand les sommets se parent de blanc ! Le décor en devient unique ! Et pour autant la majorité des activités sont toujours possible ! Privilégiez tout de même le début de l’hiver pour plus de souplesse :)

nouvelle-zélande

En conclusion :

Nous avons adoré voyager en van en Nouvelle-Zélande en hiver ! Un vrai coup de coeur !

On se retrouve dans un prochain article pour le détails de notre périple en Nouvelle-Zélande ICI et ICI

Mes 3 astuces approuvées pour voyager à l'étranger avec un petit budget [2019]

Mes 3 astuces approuvées pour voyager à l'étranger avec un petit budget [2019]

Itinéraire, budget et bilan de 15 jours de voyage en Australie [2018]

Itinéraire, budget et bilan de 15 jours de voyage en Australie [2018]